Campings Grand Sud
campings sud de la France

Disponibilités

Campings Grand sud » Le guide du camping » Que manger et que cuisiner en camping ?

Que manger et que cuisiner en camping ?


Les vacances au camping évoquent la détente, la bonne humeur, la convivialité, le plein air et le soleil. Mais c’est aussi tout une organisation ! Lorsqu’on campe de manière traditionnelle, avec peu de matériel de cuisson et des conditions de confort rudimentaires, les repas peuvent vite devenir un casse-tête. Pour ne pas finir tous les soirs avec une barquette de frites achetée au snack du camping, découvrez quelques idées de recettes faciles pour le camping et des astuces d’organisation !

Les repas de camping : des moments à anticiper

Que vous partiez camper pour une semaine de vacances en famille, pour un week-end de festival ou pour un séjour surf entre amis, le fait de penser à vos repas avant de partir vous rendra bien service. Il s’agit surtout d’anticiper la préparation des repas et de vous faciliter la vie avec quelques astuces de conditionnement.

Avant de partir, vous pouvez cuisiner quelques préparations qui se conservent bien et que vous pourrez ensuite facilement utiliser au camping : une sauce bolognaise se conserve par exemple dans une glacière, bien rangée dans un récipient hermétique. Vous n’avez plus qu’à préparer vos pâtes au camping et à servir la sauce toute prête, faite maison !

Pour les petits déjeuners et les encas, vous pouvez aussi préparer quelques pâtisseries longue conservation avant le départ : des madeleines, des sablés, un quatre quart ou des muffins par exemple. Un muesli maison s’emporte aussi facilement dans un récipient hermétique. Si vous emportez miel et confiture, vous n’aurez plus qu’à acheter du pain en arrivant pour vous régaler de bonnes tartines le matin ou au goûter. Adoptez aussi les fruits secs : amandes, noix, noisettes, noix de cajou. Ils sont d’excellents encas, prennent peu de place, s’emportent partout et se conservent parfaitement tout au long du séjour !

Parmi les préparations qui se conservent et qui se transportent sans risque figure le cake : il a pour avantage de pouvoir être préparé sucré comme salé, et de se décliner en de nombreuses recettes : olives, fromage de chèvre, courgettes et feta, tomates séchées et romarin par exemple. Vous le dégusterez comme repas principal avec une salade, ou à l’apéritif.

Enfin, vous pouvez préparer à l’avance vos assaisonnements : un mélange d’herbes ou d’épices, mais aussi une vinaigrette ou même plusieurs, si vous aimez varier les plaisirs : huile de noix et vinaigre à l’échalote, huile d’olive et vinaigre balsamique, citron, moutarde, etc. N’oubliez pas le sel et le poivre qui vous serviront au quotidien, le café ainsi que le sucre.

La glacière, alliée des repas au camping

Indispensable au camping, la glacière va vous permettre de conserver des aliments de base ainsi que vos boissons fraiches. Avant de partir, emportez vos premiers repas dans votre glacière que vous garnirez aussi de pains de glace ou de bouteilles gelées. La glace doit être placée sur le dessus pour une meilleure efficacité. Si votre trajet est long, pensez aux glacières qui se branchent sur l’allume-cigare de la voiture : sans être aussi refroidissantes qu’un réfrigérateur, elles peuvent conserver la fraîcheur plus longtemps que les glacières classiques. Une glacière va vous permettre de conserver des aliments impossible à emporter au camping sans elle : du beurre ou du fromage par exemple. Une fois sur place, vous pourrez continuer à vous en servir en vous ravitaillant de pains de glace à la supérette ou à l’accueil du camping.

Pour mieux organiser vos aliments dans votre glacière, vous pouvez utiliser des sacs congélation. Certains légumes ou fruits seront mieux conservés dans ces sacs et vous pourrez plus facilement cherchez ce qui vous intéresse sans risquer d’abîmer, de renverser ou d’écraser de la nourriture.

Des recettes faciles et rapides pour le camping

Qui a dit qu’il était impossible de se régaler au camping ? Même si vous ne disposez pas d’un piano 6 feux ni d’un four, vous n’êtes pas condamnés à la boîte de cassoulet ! Quelques plats très agréables se cuisinent en un tour de main et demandent peu de vaisselle :

C’est d’abord le cas des grillades ! Par grillades, on n’entend pas forcément viande ou poisson : des brochettes de légumes ou des gros champignons se prêtent aussi à la cuisson au barbecue. Vous pouvez aussi opter pour le camembert au barbecue ou pour les pommes de terre à simplement placer dans les braises enveloppées dans du papier alu : un peu de crème fraîche et le tour est joué ! L’avantage du barbecue, outre sa simplicité d’utilisation, est qu’il apporte instantanément une atmosphère de détente et de convivialité. Il incarne à lui seul les vacances et l’été !

Pour le dessert, les fruits sont rois au camping : ils peuvent se déguster en salade ou en brochettes eux aussi, pour la petite touche ludique qui plaît aux enfants.

S’il fait chaud, vous pouvez aussi préparer des sandwiches : les recettes sont beaucoup plus variées qu’on ne l’imagine, et le concept se décline même à l’infini ! Pour changer du jambon beurre, pensez aux saveurs orientales en tartinant votre pain de houmous, et variez les plaisirs avec des associations nouvelles : avocats, tomates, aubergines grillées… et n’oubliez pas que les herbes ont aussi leur place dans un sandwich ! Le pain peut enfin changer selon les jours, en alternant le pain blanc avec du pain de seigle, du pain multicéréales, du pain de maïs ou encore des wraps.

Les salades composées sont enfin les grandes incontournables des vacances au camping. Le must : faire le marché le matin et se régaler de tomates fraîches, de charcuteries locales et de mélanges d’olives. Pour donner du corps à vos salades, vous pouvez facilement préparer du riz, des pâtes, du quinoa ou des légumineuses.

Un bon taboulé peut être préparé à l’avance avant même votre départ, et se conserve facilement plusieurs jours. Il peut servir d’accompagnement à vos grillades ou se suffire à lui-même.

La cuisson au réchaud à gaz

Parfait pour un séjour au camping sur emplacement, le réchaud à gaz est simple d’utilisation et extrêmement pratique. Indispensable pour réchauffer votre café du matin et faire bouillir de l’eau, il permet aussi de réaliser davantage de recettes que ce qu’on imagine. Le réchaud à gaz n’est pas destiné qu’à réchauffer des plats en boîte, loin de là !

Il permet d’abord toutes les cuissons à l’eau, c’est-à-dire les pâtes, le riz, les légumineuses, les saucisses de Strasbourg, les œufs à la coque ou les œufs durs. On peut aussi y cuisiner de nombreuses choses à la poêle : des steaks, des poêlées de légumes, des champignons, des omelettes.

On peut même se lancer dans la confection d’un dessert simple, comme le riz au lait ou le gâteau de semoule !

Le soir, vous pourrez réchauffer sur votre réchaud à gaz une soupe préparée avant votre départ et conservée en glacière.

Vous séjournez en bord de mer ? Un simple réchaud à gaz vous permet de préparer des moules, des coques, des bigorneaux ou des bulots sans difficulté ! L’occasion de déguster le fruit de votre propre pêche ou de vos achats au marché.

Comment s’organiser pour les repas au camping ?

Pour que le moment de préparer les repas ne devienne pas une contrainte insurmontable, suivez nos astuces : elles vous permettront au contraire de préparer à manger dans la bonne humeur et de partager vos repas dans un esprit de détente et de convivialité.

  1. N’hésitez pas à faire une liste de toutes les recettes que vous pouvez préparer au cours de votre séjour afin de ne pas passer trop de temps à réfléchir au sujet une fois sur place. La préparation des repas n’est pas censée vous occuper l’esprit toute la journée !
  2. Faites participer au maximum vos enfants à la préparation des repas : ce doit être un moment d’échange et d’entraide, dans le plus pur esprit camping. Non seulement cela occupera vos enfants avant de vous mettre à table, mais cela vous fera aussi gagner du temps.
  3. Veillez, pour votre bien-être et celui de vos voisins, à éviter les aliments très odorants. Si l’odeur du maroilles chaud, du boudin noir ou du poisson frit s’imprègne dans les tissus de votre tente ou dans toutes les pièces de votre mobil-home, vous risquez fort de passer une très mauvaise nuit.
  4. Optimisez la préparation des repas en doublant les quantités de manière à resservir la même chose le lendemain. Si vous avez peur de vous lasser, vous pouvez simplement garder une base identique et varier les assaisonnements. Certains plats chauds supportent par ailleurs très bien d’être ensuite dégustés froids.
  5. À chaque fois que vous cuisinez, pensez à la corvée de vaisselle qui vous attend et organisez-vous en conséquence : vous pouvez facilement réutiliser certaines casseroles qui n’ont servi qu’à faire bouillir de l’eau, utiliser peu d’ustensiles et mélanger un maximum les aliments dans une seule poêle pour la cuisson. Cette corvée de vaisselle ne revient d’ailleurs pas qu’aux parents : si vos enfants sont assez grands, ils seront ravis de s’en charger lorsque viendra leur tour ! La vaisselle au camping a un charme qu’elle n’a pas à la maison…
  6. En quelques mots, manger au camping doit être un plaisir au même titre que les autres moments de vos vacances. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs, de privilégier le frais et de prendre plaisir à déguster de la manière la plus simple les produits de qualité ramenés du marché. Dans la semaine, offrez-vous une soirée un peu spéciale avec un repas au restaurant ou une bonne pizza au feu de bois !
quis, felis ut id, consectetur suscipit amet, vel, quis in Donec Aliquam