Campings Grand Sud
campings sud de la France

Disponibilités

Campings Grand sud » Le guide du camping » Quelle est la meilleure période pour partir en camping ?

Quelle est la meilleure période pour partir en camping ?


L’hôtellerie de plein air est un mode de séjour qui séduit chaque année plus de Français. Les campings ouvrent leurs portes dès le printemps pour ne souvent les refermer qu’à l’automne. Certains établissements sont même dits « de quatre saisons », car ils reçoivent les vacanciers toute l’année. Quelle est la meilleure période pour réserver dans un camping ? Faut-il miser sur la haute saison comme la plupart des vacanciers, lorsque l’ambiance bat son plein, ou mieux vaut-il opter pour la basse saison, avant ou après l’été et hors vacances scolaires ?

Vacances au camping en haute saison

Les campings font le plein durant l’été, et de manière générale au cours des vacances scolaires et des week-ends prolongés : il s’agit en effet, pour une grande partie des Français, de s’adapter aux dates des congés scolaires ! Pourtant, il est évident que les parents d’enfants en âge d’être scolarisés ne sont pas les seuls à partir en vacances au mois de juillet et d’août. La période est aussi tout simplement prisée pour ses nombreux avantages !

Faire le plein de soleil

L’avantage majeur de la haute saison est bien sûr celui du temps : les mois de juillet et d’août sont les plus ensoleillés de l’année. La température de l’eau est au plus haut dans la mer comme dans les lacs. Si pour vous aussi, les vacances sont synonymes de bronzage, de baignades, de farniente au soleil et de vêtements légers, alors vous ne pourrez pas imaginer partir en dehors de l’été !

La question du temps est surtout cruciale si vous partez ailleurs que dans le sud-est : dans les régions situées plus au nord, ainsi que sur la façade atlantique, les températures peuvent être encore un peu basse avant l’été et redescendre vite en septembre. Si vous séjournez en tente, le risque météo est particulièrement important pour vous.

L’ensoleillement estival va de pair avec la longueur des journées : en haute saison, le soleil se lève tôt et se couche tard, vous permettant de profiter pleinement de vos journées de vacances. Le soir, vous pouvez traîner tard autour d‘un apéritif ou d’un repas, profiter de balades après le dîner et de couchers de soleil sur la mer. Les journées d’été ont ce goût d’éternité qui fait de vos vacances une parenthèse vraiment ressourçante.

Et le plein d’animations !

La haute saison est l’occasion de profiter d’un large choix d’animations et d’activités qui ne sont organisées que durant les mois d’été. Les campings proposent ainsi des soirées, des jeux, des spectacles, des séances de sport et de nombreux autres rendez-vous qui n’ont lieu qu’en juillet et en août. C’est aussi le cas de tous les établissements de tourisme et des municipalités : c’est en haute saison qu’ont lieu les marchés nocturnes, les concerts gratuits, les concours de châteaux de sable, les visites inédites et autres animations touristiques familiales ou festives. Tout particulièrement, toutes les animations destinées aux enfants battent leur plein en été, durant les vacances scolaires. Les clubs de plage peuvent être par exemple fermés en dehors de ces périodes, de même que les parcs d’attraction, aquatiques ou non. Les horaires d’ouverture des sites sont enfin au plus large, avec des ouvertures en nocturne et des journées non-stop.

Les inconvénients du camping en haute saison

La haute saison présente ses inconvénients : parce qu’il s’agit de la période la plus demandée, les tarifs sont aussi les plus hauts durant l’été. Les prix de location des mobil-homes comme des emplacements peuvent varier du simple au double entre la basse et la haute saison. Il en va de même pour de nombreuses autres choses, comme le stationnement sur les sites touristiques ou les prix d’entrée dans les parcs de loisirs. Si vous cherchez à passer des vacances économiques, la haute saison n’est peut-être pas faite pour vous.

Autre inconvénient, l’affluence ! Les campings comme les sites touristiques sont au complet durant les mois d’été. Il faut apprécier la foule, mais aussi être patient et accepter de devoir faire la queue aux billetterie et aux attractions. Il faut aussi être organisé et penser à réserver bien à l’avance certaines activités, comme les promenades en bateau, les traversées vers les îles, ainsi que les parcs d’aventure. La foule est également présente sur les routes : l’été est la période des embouteillages sur les autoroutes à proximité des péages et des aires de repos, mais aussi sur le littoral au retour des plages, sur les parkings des supermarchés et le soir en direction des marchés nocturnes. Le stationnement peut également être difficile !

Si vous partez hors saison, il vous faudra impérativement réserver un emplacement ou un locatif, car tous les établissements risquent d’être complets si vous n’êtes pas prévoyants. Le risque, en s’y prenant trop tard, est aussi de se voir attribuer les plus mauvais emplacements.

Conseils pour un séjour serein en haute saison

Si vous partez en vacances au camping durant la haute saison, pour profiter du beau temps ou parce que vos enfants sont scolarisés, vous pouvez évitez les inconvénients de la période grâce à quelques astuces.

Côté réservation, deux choix s’offrent à vous : vous y prendre très tôt pour bénéficier des promotions early booking et pour que vos préférences de séjour soient prises en compte ; ou au contraire faire le pari de dénicher des offres de dernières minutes, également proposées à un prix avantageux, mais avec moins de choix.

Si vous devez partir en juillet ou en août, privilégiez la première quinzaine de juillet ou la deuxième quinzaine d’août : les prix peuvent être un peu plus bas que du 15 juillet au 15 août, et les vacanciers moins nombreux.

Vacances au camping en basse saison

La basse saison comprend toute la période située entre les vacances scolaires. Sur la saison d’ouverture d’un camping, il s’agit donc de la période printanière entre avril et fin juin, et de la fin de l’été en septembre et octobre. Les vacanciers qui ne sont pas soumis aux contraintes de la scolarité peuvent ainsi partir fin juin ou début septembre pour éviter la foule et profiter de tarifs plus avantageux. Cela concerne toutes les personnes qui n’ont pas d’enfants, dont les enfants ne sont pas scolarisés, dont les enfants sont en bas âge, ou dont les enfants sont devenus adultes, bien sûr !

Prix bas et tranquillité assurée

L’avantage principal des vacances hors saison réside dans l’offre tarifaire des campings, beaucoup plus basse qu’en plein été et que durant les vacances scolaires. Le prix des locatifs est souvent inférieur de moitié ou davantage, selon que vous partez en tout début de saison ou à la fin du mois de juin. Les autres activités touristiques sont aussi souvent moins chères. Certains parkings ne deviennent payants qu’en très haute saison.

Comme la plupart des vacanciers ne sont pas encore arrivés ou déjà repartis, l’offre est aussi plus large en matière d’hébergement, et vous n’êtes pas obligés de réserver longtemps à l’avance pour trouver le mobil-home ou l’emplacement qui vous plait, même dans les endroits prisés comme les campings de bord de mer. L’absence de foule a bien d’autres avantages : l’ambiance est plus détendue, les piscines sont moins bondées, les installations plus disponibles. Les embouteillages estivaux sont évités et les contraintes de stationnement grandement simplifiées. Il n’est plus nécessaire de réserver pour vos sorties, et vous évitez aussi les files d’attente dans les sites touristiques. La sérénité de la basse saison se ressent aussi chez les professionnels du tourisme, qui sont plus détendus, moins sollicités et donc plus disponibles et patients. C’est l’occasion de glaner des conseils personnalisés pour vos visites et d’échanger plus facilement avec les locaux : pour des vacances aussi plus authentiques !

Côté météo, la basse saison n’est pas forcément à craindre : c’est bien au mois de juin que les journées sont les plus longues. Il fait souvent aussi très beau, particulièrement dans les régions du Sud. Dans le Midi, le mois de septembre est encore idéal pour bronzer sur la plage. Si vous partez très tôt ou très tard, en avril ou en octobre, vous profiterez tout simplement d’autres activités que la baignade ! Vous pouvez aussi réserver dans un camping avec piscine couverte pour vous détendre dans l’eau même en basse saison.

Partir en basse saison : quels inconvénients ?

Malgré tous ses avantages séduisants, la basse saison a aussi ses défauts. Parmi eux, le nombre plus restreint d’animations, que les campings réservent aux mois de juillet et d’août : si vous raffolez des concerts, des soirées karaoké, des tournois de pétanque et des grands repas de moules-frites, vous risquez d’être déçus. Pour des raisons économiques et écologiques, certaines installations ne sont pas entièrement disponibles en basse saison : certains bassins du parc aquatique peuvent être fermés si le nombre de vacanciers est très bas par exemple. Les points restauration ou la supérette peuvent aussi ne fonctionner que l’été.

Selon la région où vous partez pour camper, la météo peut être incertaine en dehors de juillet et août. Camper au mois de mai inclut le risque de devoir essuyer quelques averses ! En matinée, les températures peuvent également être un peu fraîches. En septembre, il faut en plus compter sur les journées qui raccourcissent, avec le désavantage de devoir allumer très tôt les lampes pour pouvoir manger dehors.

En basse saison, les stations sont enfin moins animées : les marchés nocturnes se font plus rares, les activités touristiques d’arrêtent. Certains établissements saisonniers ferment leurs portes. Les horaires d’ouverture des sites sont moins larges, ce qui peut entraîner quelques déconvenues.

Conseils et astuces pour réussir ses vacances au camping hors saison

Vous avez la possibilité de partir camper en basse saison ? Vous avez choisi d’éviter l’été, pour profiter de tarifs plus avantageux et pour vivre des vacances plus calmes ?

Pour ne garder que les avantages du camping en basse saison et éviter les inconvénients, quelques précautions peuvent être prises. Il est judicieux de préparer votre séjour afin de savoir quels établissements et quels sites touristiques seront ouverts et sur quels horaires. Lorsque vous réservez dans votre camping, renseignez-vous sur la disponibilité des infrastructures et sur les éventuelles animations mises en place hors juillet-août. Si vous aimez les vacances animées, réservez dans une destination très touristique, en choisissant vos dates au plus près de la haute saison : en partant fin juin ou tout début septembre dans le sud de la France par exemple, vous bénéficierez de la chute des tarifs tout en continuant à profiter de quelques marchés nocturnes et des parcs aquatiques.

Côté météo, soyez prévoyant aussi, en remplissant vos valises de manière large. Emportez de quoi faire face à un beau soleil comme à des soirées un peu fraîches !

Mis à jour le

Précédent : Pourquoi choisir un camping avec club enfants ? | Suivant : Que manger et que cuisiner en camping ?

lectus ut neque. sed mattis porta.