Campings Grand Sud
fôrets des Landes

Disponibilités

Campings Grand sud » Tourisme Landes » Foret des landes

La Forêt des Landes

Avec une superficie de près d’1 million d’hectares, la forêt des Landes couvre une immense partie du Sud-Ouest de la France et façonne majoritairement ses paysages. Elle va de pair avec l’océan Atlantique qu’elle longe, tout en s’adaptant à ses dunes. À l’ombre des pins maritimes, on peut parcourir ses nombreuses pistes cyclables et sentiers de randonnées sur des centaines de kilomètres. En effet, la forêt des Landes s’étend bien au-delà du département homonyme avec 220 km de surface verdoyante ininterrompue du sud au nord, soit jusqu’en Gironde, et 130 km d’ouest en est, soit jusqu’au Lot-et-Garonne. Les Landes possèdent donc la plus grande forêt artificielle d’Europe occidentale. Si vous partez en vacances en camping dans les Landes, c’est simple : vous serez forcément accueilli en son sein. Apprenez-en un peu plus sur cette fabuleuse forêt landaise avant de venir sur place profiter de sa beauté.

foret des landes

La plus grande forêt d’Europe de l’Ouest créée par l’homme

Il aura fallu seulement 150 ans environ pour que la forêt des Landes de Gascogne multiplie par 10 sa superficie et atteigne le million d’hectares ! Ce qu’il faut savoir, c’est qu’elle est l’œuvre de l’Homme, d’où son appellation peu flatteuse d'”artificielle”. Néanmoins, son utilité est vitale pour le Sud-Ouest qui n’était auparavant qu’une vaste étendue de sable et de terres inondées avec une faible activité agropastorale. En effet, après de multiple échecs pour exploiter ces terres à des fins agricoles et étant donné la mobilité menaçante des dunes envers les villages côtiers, il a finalement été constaté que les pins maritimes se trouvaient très bien en bordure de la Côte d’Argent. Ils avaient le double avantage de fixer les dunes et d’assainir le sol humide, particulièrement en proie au paludisme. Cette idée, on la doit à plusieurs ingénieurs des Ponts et Chaussées, et plus particulièrement Jules de Chambrelent que l’on considère comme “le père de la foret landaise”. L’empereur Napoléon III, de passage dans le Sud-Ouest, fut tellement ravi de cet aménagement rusé qu’il acheta lui-même une vaste parcelle de lande. L’initiative fut suivie d’une loi adoptée en 1857 qui contraint les communes à favoriser le développement du pin maritime, d’où la croissance phénoménale de cette grande forêt cultivée.

Faune, flore et activités sportives dans la forêt des Landes

L’écosystème de la forêt des Landes abrite une faune et une flore riches. Pour les hommes, c’est un havre de paix traversé de chemins champêtre, mais aussi un formidable terrain multisports en pleine nature. Les étangs, tourbières et ruisseaux favorisent une grande diversité d’espèces animales et végétales. On trouve par exemple des cerfs, des chevreuils, des blaireaux européens, des sangliers, des faisans, des bécasses et des lièvres d’Europe dans de nombreuses zones de la forêt landaise. Parmi les pins, des chênes de plusieurs variétés ont aussi su y trouver leur place.

Enfin, l’une des plus grandes pistes cyclables d’Europe, la Vélodyssées, rallie Hossegor (au sud), à la pointe de Grave (au nord de la forêt des Landes), tout au long du littoral atlantique. Les villages landais sont également reliés entre eux et aux plages de la Côte d’Argent grâce à de nombreuses pistes aménagées et sécurisées. La forêt compte également une multitude d’aires de pique-nique, des parcours santé, des sentiers thématiques adaptés aux familles, ainsi que de grands lacs avec clubs nautiques.

Les incendies, la plus grande menace pour les pins maritimes landais

L’immense forêt landaise de pins est, malheureusement, en proie au risque d’incendie. La menace du feu est constante, particulièrement lors des pics de chaleur et de sécheresse en été. Pour préserver au mieux l’inestimable forêt des Landes et limiter les risques de la voir partir en fumée, les mesures et infrastructures anti-incendie n’ont eu de cesse de s’améliorer au fil du temps. Pour lutter efficacement contre la propagation des flammes, il y a, entre autres, un réseau pare-feu, de grands réservoirs d’eau, des tours d’observation et des voies accessibles aux camions de pompiers.

Mis à jour le

Précédent : | Suivant :

at consectetur ut tristique ut id diam consequat. suscipit libero. elementum ut